mardi 3 septembre 2019

Bonnet loup

C'est un projet en apparence tout simple, mais qui a nécessité de nombreux détricotages-retricotages pour aboutir à un résultat acceptable!

Le bonnet renard étant devenu trop petit, j'ai demandé à mon fils quel nouveau bonnet il souhaitait. Après le renard, le loup! Je suis investie d'une mission sacrée: tricoter un bonnet loup!

Je n'ai rien trouvé de très convainquant sur Ravelry, il faudrait donc faire preuve d'un peu d'inventivité. J'ai trouvé sur Ravelry le patron Top-Down Ear Flap Hat de Purl Soho que j'ai tenté de customiser pour y placer une tête de loup. Le patron est gratuit, mais je suis à peu près convaincue qu'il comporte des erreurs car je ne retrouve pas le bon nombre de mailles, mêmes après plusieurs tentatives.
Comme je partais d'un fil déjà acheté plus gros que celui préconisé, il a fallu choisir une taille inférieure pour le nombre de mailles, tout en conservant les bonnes mesures.

Premier essai: modèle original, avec application d'une pièce tricotée pour les joues. Beaucoup beaucoup trop grand! Le tricotage étant lâche donc mou, les oreilles ne tenaient pas dressées. Je me suis mise en tête de le faire feutrer pour qu'il rétrécisse, avant de découvrir que la laine utilisée était superwash.

Deuxième essai: partie claire des joues intégrée directement au tricot (avec une petite ruse pour le faire sur un tricot circulaire), choix d'aiguilles plus petites (4.5mm au lieu de 5mm). Encore un peu grand, mais le principe du modèle était bon!

Troisième essai: choix d'une taille inférieure, mais en gardant les principes de l'essai précédent. Cette fois, le bonnet va bien!

J'ai acheté une truffe et des yeux en plastique chez Rascol, et voilà un petit loup!



vendredi 26 juillet 2019

chemise

Cela vraiment très longtemps que je n'avais pas cousu un vêtement pour moi, j'ai vérifié sur le blog. C'était pour me faire un Trench (pas un petit projet!). Depuis..., eh bien je n'ai cousu que pour mes enfants...
A présent que je sors à nouveau la tête de l'eau de temps en temps, j'ai décidé qu'il était de mettre à profit ce loisirs pour moi-même:
- pour avoir un joli vêtement à rajouter à ma garde-robe, qui globalement vieillit beaucoup parce que je fais durer mes vêtements le plus longtemps possible et que je n'achète presque plus de vêtements neufs (presque seulement, hein!)
- pour que le challenge technique aille au delà de l'assemblage de jersey à la surjeteuse. Pour moi qui aime réaliser des petits détails, c'est une source non négligeable de satisfaction personnelle.

Je n'ai pas encore suffisamment sorti la tête de l'eau pour réaliser un projet complexe (le manteau d'hiver en laine, j'y pense pourtant depuis quelques années), alors j'ai cherché quelque chose de simple et facilement mettable. J'ai exhumé ma pile de magazine de couture pour y dénicher un chemisier dans le Burda Style de Juillet 2012 (un magazine vieux de 7 ans donc, je renouvelle mes magazine aussi peu souvent que mes vêtements). J'ai pris un coupon de voile de coton dans ma cantine en métal (dont le contenu n'est pas renouvelé souvent non plus, parfois je pense à tout donner pour pouvoir racheter, ahem...).

Et grâce à quelques heures grappillées par-ci par-là, j'ai cousu ma chemise! Pour les coutures latérales j'ai fait des coutures anglaises, parce que c'est joli. Et j'ai utilisé le point zigzag de ma machine à coudre pour surfiler les autres bords, n'ayant pas eu le courage de sortir la surjeteuse, préparer les fils et faire les essais de réglage de tension.

J'ai beaucoup galéré pour les plis et la pose du bais de l'encolure, je n'arrivais pas à bien placer ma ligne de couture...

Ce chemisier est très agréable, bien que l'encolure soit assez resserrée (j'ai pourtant prévu plus large que sur les instructions). Il est à porter avec un débardeur car la fente devant descend assez bas! Le voile de coton étant très léger et assez transparent, cela allait de soi.



mercredi 24 juillet 2019

Costume de pirate

Voilà un projet de couture au long cours. Il s'est étendu sur plus d'une année!
Je souhaitais coudre un costume de carnaval pour mon fils qui était alors en première année de maternelle, mais seulement en réutilisant des choses que nous avions à la maison.
Nous avons décidé ensemble de faire une panoplie de pirate.
A l'époque j'étais enceinte et pas en grande forme, alors j'y suis allée doucement. J'ai commencé par une chemise de pirate, sur une base complètement improvisée et à partir d'un vieux drap housse. Je la voulais assez bouffante, et d'un style compatible médiéval/ chevalier (autre passion de mon fils).



J'ai ensuite fait un chapeau en tissu avec des chutes de toile noire (en deux épaisseurs pour plus de rigidité).
Et puis j'ai appris que tous les enfants de la classe auraient un costume fait à l'école, alors le soufflet de ma motivation est retombé... jusqu'à l'année suivante!
Nouvelle année scolaire, nouveau carnaval, mais des costumes à fournir par les parents!
Cette fois-ci, le temps a manqué pour cause de nouveau bébé, et j'ai entrepris malgré tout de coudre une veste, à l'arrache. Il me restait des chutes de velours (mon premier achat de tissu il y a fort fort longtemps), restait à trouver un patron. Je suis partie d'une veste courte pour fille burda que j'ai très largement modifiée.


J'ai rabaissé mon niveau d'exigence habituel sur la qualité des finitions, sinon je n'aurais pas terminé. Prêt(e) à frémir?


Ouh, j'en tremble encore tellement l'envers est moche....


Et voilà le chapeau!

samedi 10 novembre 2018

Tricots pour bébé

Difficile de prendre le temps de rédiger des articles régulièrement!

Voici quelques tricot pour bébés:

- Une cagoule en 6-12 mois toute mignonne avec des oreilles de lapin / mouton. Modèle "Bonnet Lapin" du magazine Le tricot c'est tendance n°10. Modèle appelé "Billebælue" sur Ravelry


- Des chaussettes: modèle facile et très sympa intitulé "Cozy little toes". J'en ai déjà tricoté 2 paires. La taille 3 semaines ressemble plutôt à un 3 mois.



- Un bonnet très pratique en 6 mois , sur la base du modèle "Bearly Bonnet". Je l'ai fait sans les oreilles ce qui lui donne un petit air de beguin retro.



- Et pour aller avec des mini moufles pour bébé improvisées.  



vendredi 22 juin 2018

Ceinture de petit menuisier/bricoleur

L'anniversaire de mon fils approche.
Outre (hélas) l'avalanche prévisible de jouets, je voulais lui offrir quelque chose d'un peu plus personnel, fait de mes mains. Comme il est actuellement dans une grosse phase "chantier", l'idée d'une ceinture de bricoleur a fini par émerger.
J'ai repris le principe de la ceinture de menuisier que j'avais cousue pour mon père il y a déjà pas mal d'années, sur la base d'un très bon livre japonais. Étant donné le tour de taille du petit monsieur, j'ai simplifié au maximum les poches et rangements, sinon il aurait été impossible de tout caser sur 40cm de ceinture.


vendredi 15 juin 2018

Tenue fille pantalon + gilet en jersey

Voici un projet de tenue pour un cadeau de naissance.
Je voulais quelque chose d'assez passe-partout, pratique à mettre et pas trop typé "fille".

Mon choix s'est porté sur:
- le pantalon "Giant triangles" du magazine Ottobre enfants 6/2013, déjà réalisé par le passé pour mon fils et dont la praticité a été prouvée,
- le gilet "Heart Warmer" issu du même magazine.


J'ai réalisé le tout en taille 74cm, soit un bon 1 an. L'ensemble des tissus a été acheté chez Au fil de Flo.


Pour mon premier essai de ce modèle de pantalon, j'avais remplacé l'élastique à la taille par un grand bandeau de bord-côte. Cette fois-ci je m'en suis tenue à la finition d'origine. J'ai utilisé le fameux point "nid d'abeille" de ma machine à coudre qui va très bien sur du jersey. Les jambes du pantalon sont faites dans un jersey épais, gratté sur l'envers. Les bas des jambes sont en bord-côte.
Pour la taille j'ai pris l'habitude de rajouter l'élastique après avoir piqué le bas du rabat, un petite zone sans piquage permet de glisser l'élastique ou de le changer sans tout découdre. Je rajoute en général quelques points à la main pour fermer le tout.


Pour le gilet, les finitions sont un peu différentes de celles du modèle:
- n'ayant pas dans ma boîte à fournitures de bande élastique transparente pour froncer les manches, j'ai opté pour une finition avec du bord-côte sans fronces.
- j'ai changé le système de fermeture: exit le ruban de velours et les pressions cousues, j'ai mis à la place des pressions Prym, en ayant pris soin de placer des bandes de thermocollant pour renforcer le jersey en dessous.


J'ai eu quelques difficultés pour la finition de l'encolure.
Pour le premier essai (photo juste en dessous) j'ai tenté une bordure dans le même jersey que le reste du gilet avec un piquage "nid d'abeille". La bordure est un peu large et l'encolure s'est un peu distendue au moment du piquage. Ce premier essai ne m'a pas tout à fait convaincue. Je réserve cet exemplaire à ma fille.


Deuxième essai avec un ruban de bord-côte et un piquage à l'aiguille double de part et d'autre. Petit hic, on voit par endroits le fil d'assemblage blanc de la surjeteuse, mais je trouve la finition un peu plus belle. C'est donc cette version du gilet qui sera destinée au cadeau.


jeudi 14 juin 2018

Body naissance

Pour tromper l'ennui durant mon congé maternité, je tente quelques expériences de couture.
Voici un essai de body pour bébé n°2, taillé dans le restant d'un coupon de jersey récemment acheté (oui oui!) chez Au Fil de Flo pour la confection d'un cadeau.
J'ai utilisé le modèle "Warmly wrapped" du magazine Ottobre Enfants 6/2013. 
Comme il s'agissait de compléter la valise de maternité, j'ai choisi de réaliser une taille naissance, soit en toute logique une taille 50cm.






J'ai déjà eu quelques surprises avec les magazines Ottobre qui ont tendance à tailler grand, mais pour ce body, il y a un véritable problème: la taille 50cm de la planche à patrons donne un body entre le 3 et le 6 mois... Peut-être le centimètre finlandais est-il plus grand que dans le reste du monde?
Ce petit souci m'a obligée à tailler très largement les différentes pièces pour me rapprocher d'une véritable taille naissance.
J'ai testé une finition non pas au bord-côte mais avec une bande du même jersey, le tout avec le point "nid d'abeille" de ma machine à coudre. J'aurais peut-être pu faire une bande plus étroite.
Des mini-pressions Prym permettent de fermer le body.