mercredi 18 avril 2018

Pyjama et marinière enfant

La liquidation du stock de coupons au profit de la garde robe du fiston continue avec un pyjama d'été et une marinière.





Le haut du pyjama et la marinière ont été réalisés d'après le patron "Raide" du magazine Ottobre 06/2012. J'ai ajouté par précaution une patte de boutonnage sur l'épaule de la marinière pour être certaine que la tête passe. Ma machine à coudre n'a pas du tout aimé faire les boutonnières sur le jersey, et moi j'ai bien cru qu'elle allait ruiner le tissu à force de défaire les boutonnières défectueuses!
Le pantalon est une version simplifiée du modèle "Runner" du magazine Ottobre 03/2014.
L'ensemble a été réalisé en taille 104cm, soit un grand 4 ans.

mercredi 7 mars 2018

Pyjama poupon et bonnet

Promis depuis quelques temps à mon fils, voici un ensemble pyjama et bonnet pour son bébé.




Le pyjama a été improvisé en traçant la silhouette du poupon sur une feuille de papier, le bonnet a été exécuté selon le tutoriel de bonnet à coudre en version poupée.
Il me restait du jersey "baleines", et voilà!
Le pyjama se ferme dans le dos au moyen de scratchs.

lundi 19 février 2018

Gants roses





Voici une paire de gants tricotés pour ma mère. Comme le patron Knotty gloves est vraiment bien, je l'ai utilisé pour la troisième fois.
Le fil utilisé est de l'alpaga Plassard. Je le gardais déjà depuis longtemps dans ma valise à laine. Une pelote et demie suffisent pour faire une paire.

samedi 2 décembre 2017

Gilet à capuche

Ce tricot a été fait cet été, mais je n'avais pas encore trouvé le temps et la motivation (il faut les deux!) pour le mettre sur le blog.

Je souhaitais utiliser de la laine rouge (inconnue) qu'on m'avait donnée pour quelque chose d'utile. J'ai choisi de tricoter un gilet à capuche pour mon fils, sur la base du patron Cabled Knit Cardigan trouvé sur Ravelry.



Comme cela commence à dater un peu, je n'ai plus en tête les difficultés de réalisation. Il m'a juste semblé avoir fait pas mal d'erreur au début de chaque pièce et au bas des emmanchures, avec le détricotage et retricotage qui va bien.
J'ai repris la bordure devant car les boutonnières étaient trop lâches. Le modèle préconisait de rabattre de deux mailles et d'en créer deux au rang suivant. J'ai choisi la méthode avec deux mailles tricotées ensemble puis un jeté.

Cols en laine

Pour compléter la nouvelle panoplie d'hiver du petit monsieur, il fallait de quoi protéger son cou. Je n'ai pas voulu refaire d'écharpe, je trouve finalement que pour des jeunes enfants ce n'est pas très pratique.


 
J'ai réalisé un col en laine d'après le patron Heartwarmer. En fait j'en ai fait deux, mais la première version était en Centurion de Bouton d'or (100% laine) et mon fils a exprimé un refus catégorique lors du premier essayage, car elle grattait trop.
 
La seconde version en Merino Lang (la même laineque pour le bonnet et les moufles renard) a été acceptée.


mardi 10 octobre 2017

Chaussons pour femme




C'est la première fois que je m'essaie à la couture de chaussons.
J'avais remarqué la production conséquente de Papelhilo, elle m'a donné envie de m'y mettre.
L'avantage, c'est que les chaussons ne nécessitent que des petits morceaux de tissu. Idéal pour finir les restes de coupons.

J'ai trouvé un tutoriel bien expliqué avec des photos.
Il ne restait plus qu'à me lancer. J'ai joué la carte japonisante pour le choix des tissus, il faut dire que le modèle s'y prête bien. Pour l'intérieur, j'ai utilisé un reste de coupon de lainage, très bien pour garder les pieds au chaud.

Les explications sont très bien faites. Le résultat est assez fidèle au modèle. Il y a quand même pas mal d'épaisseurs sur l'avant et sur les côtés, on le sent quand on glisse le pied à l'intérieur. Pour la prochaine tentative, il faudra que j'essaie de couper les pièces de l'intérieur légèrement plus petites que l'extérieur afin que le tout se mette bien en place une fois l'ouvrage retourné sur l'endroit.

La question la plus épineuse est celle de la semelle. J'ai voulu trouver quelque chose qui ne s'use pas trop vite et qui supporte un lavage à l'eau. Un tissu classique me semblait trop fragile. J'ai acheté une sorte de feuille de feutre de polyester A4 dans laquelle il y avait juste assez de place pour couper les deux semelles.
Premier problème, le feutre ça glisse sur le parquet... pas glop.
J'ai cherché sur internet une solution à ce problème. On trouve un peu de tout sur internet! Mention spéciale pour ceux qui tartinent le dessous du chausson avec du silicone translucide, moi je passe mon tour 😊. Finalement j'ai  acheté un petit flacon de latex en magasin de loisirs créatifs. Maintenant ça ne glisse plus!



Deuxième problème, le feutre c'est génial pour attraper toutes les cochonneries qui trainent au sol. Mes semelles sont à présent incrustées de poils de chat!
Là je n'ai pas encore trouvé de solution. Peut-être devrais-je opter pour du cuir?

dimanche 10 septembre 2017

T-shirt Totoro femme

J'ai acheté dernièrement le livre "coudre le stretch" écrit par Marie Poisson. Il faut dire que j'avais vu pas mal de réalisations assez jolies sur d'autres blogs, notamment celui de Choupiprof. Généralement j'évite d'acheter de nouveaux livres pour ne pas encombrer encore plus notre bibliothèque, mais ce livre semblait pouvoir me faire accéder à une certaine autonomie pour renouveler mes hauts en jersey, alors je me suis accordée cet écart.

Pour ce premier essai, j'ai refais un t-shirt Totoro version adulte destiné à ma sœur. Il m'a permis de finir un coupon de jersey bleu foncé acquis initialement pour la réalisation de vêtements de grossesse (donc pas récent!). 






J'ai utilisé le modèle Briac avec l'encolure ronde de base en taille 38 (pour moi il faudra du 40).  Cette fois-ci j'ai lavé et passé au sèche linge mon coupon avant de l'utiliser pour limiter le risque de déformation ultérieure.
Je n'ai pas de laminette pour stabiliser les épaules, mais une fine bande de thermocollant fixée préalablement au fer à repasser ça marche très bien aussi! Pas de bande propreté pour cette fois-ci mais je pense que je vais me laisser tenter par cette finition pour un prochain projet.
Pour le dessin, c'est comme les précédentes fois: au pinceau avec de la peinture textile en me servant d'un dessin détouré comme gabarit.

Les explications du livre sont bien faites, avec de nombreux points techniques. Et le mieux c'est qu'on a finalement plein de patrons basiques que l'on peut décliner autant que l'on veut. Voilà un ouvrage que je vous recommande!