mardi 8 septembre 2020

Maison de voyage Sylvania

Voilà une couture impulsive par excellence! Celle basée sur aucun besoin mais qui fait tellement plaisir!

J'ai vu il y a quelques jours sur Thread and Needles le projet de Paulo: un sac / trousse avec un rabat permettant de reconstituer une petite maison pour que les enfants puissent emporter leurs figurines partout! Là, ma fibre d'amour pour les petits personnages et leurs accessoires s'est réveillée tout d'un coup, et j'ai eu très envie d'en faire une autre version. Quand j'étais petite, je ne me souviens pas qu'il y avait des Sylvanias, mais j'enviais beaucoup ma voisine Marion qui avait une maison meublée pour ses Petits Malins.

J'ai un très bon alibi pour me faire plaisir sur un tel projet: ma fille de deux ans qui peut-être aura le droit d'y toucher si j'accepte de le lui laisser!

J'ai bidouillé un montage maison pour le sac. J'aurais dû mieux lire l'article descriptif du projet initial sur Thread and Needles, car le montage proposé était beaucoup plus simple que celui dans lequel je me suis lancée... 

Côté ameublement, j'ai voulu ajouter des petits éléments pour jouer / ranger: baignoire dépliable avec douchette, four avec porte ouvrable, frigo qui s'ouvre avec pochettes, petits rangements...

Vous commencez à connaître le refrain: j'ai essayé de faire avec les fournitures que j'ai déjà à la maison. Je dois reconnaître que ce type de projet permet de consommer pas mal de petits bouts de machins que l'on a l'habitude de stocker: 40cm de sangle, des minis bouts d'élastiques, de petites chutes de tissus... 

Pour la fermeture éclair, j'ai recyclé une fermeture que j'avais démontée sur un vêtement usagé. Le pommeau de douche a été découpé dans un emballage de crème (mais oui, les briques longue conservation!). Et j'ai réussi à reformer un panneau de molleton rigide en assemblant au point zigzag deux chutes.

Il m'a tout de même fallu retourner en magasin car il me manquait de quoi rigidifier la seconde face du sac!






 

jeudi 20 août 2020

Gigoteuse légère

La canicule étant arrivée, ma fille se réveillait sans cesse en ayant trop chaud. La routine des jeunes enfants étant ce qu'elle est, impossible pour elle d'aller au lit sans gigoteuse: crise de larmes, hurlements...

En urgence, j'ai donc cousu une gigoteuse encore plus légère le temps d'une sieste.

J'avais conservé des draps pas si vieux, mais inutilisables car déchirés. J'ai coupé les pièces de tissus dedans sur la base d'une gigoteuse que nous avions déjà. C'était une couture express, donc j'ai simplifié au maximum: pas de fermeture éclair sur le côté et une parementure en partie haute plutôt que du biais. Deux pressions KAM et le tour était joué!


 

vendredi 17 juillet 2020

La chemise (froissée) du sheriff

Il y a des choses difficiles à refuser à sa progéniture.
Pour moi ce sont les demandes de déguisements. Tout ça est sans doute issu d'une frustration issue de ma propre enfance, mais passons...
J'avais déjà fait un costume de pirate pour mon fils, qu'il avait eu l'occasion de porter à plusieurs reprises. Mais pour ce dernier jour d'école maternelle, son envie était plus tôt au far west qu'aux vastes océans! Au vu du faible temps dont je disposais, nous avons réussi à orienter la demande vers une chemise de sheriff qui irait compléter les quelques accessoires déjà disponibles à la maison.

J'ai trouvé le modèle de chemise "Lenni"dans le Ottobre enfants 06/2012.
Heureusement j'avais un coupon de coton marron dans mon coffre à tissus, validé par mon fils, ainsi que des boutons de chemise recyclés d'anciens vêtements.
Pour donner un petit côté far west, j'ai utilisé un bout de tissu à carreaux pour le haut du dos. J'ai ajouté un appliqué en feutrine sur une poche pour imiter l'étoile du Sheriff.





Bien que les chemises soient un peu fastidieuses à coudre, j'avoue que j'apprécie l'exercice, car il y a plein de jolis détails techniques... et moi j'aime bien les détails!
La chemise a été portée quatre jours d'affilée, la victoire est donc totale!


lundi 13 juillet 2020

T-shirt enfant manches longues Totoro

Ma nièce voulait un t-shirt comme celui de sa maman!
Facile! Un magazine Ottobre, un morceau de jersey, de la peinture textile et c'est parti!

Voici les références du modèle: blouse Cloudy Sky du magazine Ottobre enfants 04/2016
Pour la peinture, j'ai essayé d'essayer une technique différente. Alors que pour les précédentes fois je faisait au pinceau fin avec de la peinture textile en pot, j'ai tenté un dessin avec un feutre textile (Pebeo Setacolor). Je ne suis pas tout à fait convaincue du résultat. Certes, on dessine plus vite, pas besoin de tremper le pinceau dans la peinture tous les 3cm, mais les traits sont plus grossiers qu'au pinceau.




dimanche 21 juin 2020

Amigurumi

Me voilà à nouveau dans une période "crochet"!
Pas de vêtements ni d'accessoires, mais des figurines crochetées (amigurumi)!
Tout d'abord j'ai fait une poupée:


Le modèle est tiré d'un livre sur lequel j'avais craqué lors de mon dernier voyage au Japon. Il faut dire que tout est mignon à l'intérieur! Je confirme que j'adore toujours les livres de loisirs créatifs japonais!!! C'est toujours un vrai plaisir d'explorer les rayons des librairies japonaises!


着せかえあみぐるみDOLL
Kisekae Amigurumi DOLL

J'ai utilisé des restes de pelotes, ce qui explique que les couleurs choisies puissent sembler inhabituelles!

Et puis, à la demande de mon fils je me suis lancée dans l'aventure du crochetage d'un chien de la Pat Patrouille.




J'ai débuté avec un tutoriel sur Youtube (en espagnol), mais comme j'ai trouvé que ce n'était pas convainquant, j'ai fini par improviser. J'ai utilisé des pelotes de Phil Coton 3 et un crochet de 2.5mm. Pour les yeux, j'ai sorti le mini crochet de 0.75mm, avec deux brins de fil à broder.
J'aime bien le résultat, même si il ne ressemble pas tout à fait au vrai!


vendredi 19 juin 2020

Pyjamas d'été pour enfant

Durant le confinement, je me suis mise en tête de coudre pour ma fille ses futurs pyjamas d'été. 
Pour les modèles, j'ai feuilleté ma mini-collection de magazines Ottobre enfants. Je dois en avoir 5 ou 6 seulement, mais j'y trouve finalement presque toujours les basiques que je cherche!
Pour les hauts, j'ai utilisé le modèle "spot fish" du Ottobre 3/2014 en 3ans dans ses deux versions (manches droites et manches ballon). Pour le bas, le modèle "soccer player" du même numéro, en 3ans également.
Toujours à la recherche de coupons à finir, j'ai déniché dans ma caisse à tissus du jersey rose, et un ensemble de morceaux de jersey et de bord-côte dans des tons bleu et vert.
Le pyjama rose a des manches ballon, le pyjama bleu des manches droites. Je me suis un peu ratée sur les manches ballons en ne marquant pas assez les fronces, du coup le passage du bras est assez large.
Pour la taille, j'ai utilisé mon astuce habituelle pour pouvoir changer l'élastique: je couds le rabat de tissu d'abord en laissant une zone non piquée pour y passer l'élastique. Cette zone est refermée avec quelques points de couture à la main une fois l'élastique enfilé.

Je n'ai pas de super photo des pyjamas, car ils ont été très vite portés, et je n'ai pas pris la peine de les repasser pour une séance photo. En tout cas le résultat est très satisfaisant et semble-t-il confortable!
 



samedi 13 juin 2020

Châle jaune

Il y a plusieus années, j'ai fait la connaissance de Marie, qui proposait des fils à tricoter filés à la main et teints par des femmes à Madagascar. Parmi ces fils, il y avait Tana, un fil constitué de mérinos et de soie, merveilleusement doux, à partir duquel je m'étais tricoté un petit châle à nouer autour du cou. A force d'être porté, il a fini par s'user, et j'ai du me résoudre à m'en séparer... Il fallait donner un successeur à ce châle! 
J'ai ressorti les quelques pelotes de Tana qu'il me restait pour tricoter cette fois-ci une version jaune. 
L'avantage des modèles de châle triangulaire qu'on commence par la pointe, c'est que l'on peut tricoter quasiment jusqu'à la fin de la pelote. Avec 4 pelotes, et en tricotant deux fils en même temps, j'ai eu de quoi faire un châle beaucoup plus grand que le premier.
Au bout de 6 mois de tricot par intermittence, voilà le châle enfin terminé!